Les livres d’activités, cahiers à colorier, autocollants ou autres constituent, dans un petit marché, une façon de rentabiliser les illustrations préparées à d’autres fins. C’est pour cette raison que l’on retrouve plusieurs titres de ma production en version conte et en version jeu.

Comme on peut le constater, la part des produits rattachés à la télévision ou à d’autres vecteurs de notoriété est incontournable dans cette production. Dans la plupart des cas, ces cahiers contiennent 16 pages de dessins à colorier. Dans les versions à autocollants, quatre pages supplémentaires reproduisent des détails colorés de l’album que l’enfant doit découper et placer à l’endroit approprié.

À quelques sous par copie partagés entre le propriétaire des droits et l’illustrateur qui a exécuté les dessins, les redevances reçues constituent un complément apprécié au revenu du créateur mais ne suffisent pas à assurer son autonomie.

 
L’auteur / livres d’activités
L’auteur / 4  ➜auteur_4.html