En opposition à l’art, où l’artiste est extrême-ment jaloux de sa liberté, l’illustrateur met son talent au service d’un client ou d’une cause.

Cela ne le prive pas du plaisir de créer à condition qu’il puisse sublimer les contraintes en les considérant comme des défis à surmonter. Armé de son imagination, de ses connaissances, de son métier, il fabrique des images dont les qualités sont taillées sur mesure pour montrer, expliquer, compléter, motiver, accompagner des propos qui leurs sont complémentaires.

La sélection d’images assemblée sur cette page, bien que très partielle couvre plusieurs années. Elle illustre assez bien l’évolution technique de ma méthode de travail.

Les premiers exemples sont exécutés à l’encre puis colorés de différentes manières; pellicule colorée autocollante, crayon couleur, feutre.

Plus récemment, les dessins sont exécutés à la mine. Le résultat est numérisé, nettoyé à l’ordinateur puis coloré numériquement  avec un outil virtuel. La qualité du trait s’enrichit d’une nervosité, d’une spontanéité visuellement séduisante.

L’illustrateur / techniques traditionnelles
L’illustrateur / 2 ➜illustrateur_2.html