Depuis le début des années 90, l’ordinateur a pris une place prédominante dans ma production visuelle. Au fur et à mesure que les avancées techniques ont rendu les machines plus puissantes et polyvalentes, les possibilités se sont déployées pour transformer l’ordinateur en un ultime atelier de création.

Au départ, j’utilise le logiciel Illustrator 88, un logiciel vectoriel, qui permet de créer des images couleur de qualité professionnelle sans générer d’immenses dossiers numériques. Souvenez-vous, les disquettes d’alors avaient à peine 700 k d’espace.

Par la suite, je migre vers Photoshop qui permet une plus grande flexibilité. Pour les projets d’illustration, j’ai développé un intérêt pour la modélisation en 3D. Mon but n’y est pas de recréer la réalité mais bien d’explorer des espaces, des éclairages, des objets dans un environnement que je contrôle entièrement. Elle me permet monter des maquettes virtuelles où les composantes sont suspendues dans le vide numérique, où les formes en transparence s’interpénètrent dans de riches réflexions et miroitements.

L’illustrateur / outils numériques
L’illustrateur / 1 ➜illustrateur.html